Le journal du barde

journal d’opposition pour la forme et le fond

 

CONFINEMENT OU FINEMENT CON ? 19 mars, 2020

Classé dans : Non classé — lejournaldubarde @ 11:35

En principe quand t’es con t’es pas fin, et même confiné aux confins, mais quand t’est con finement, là c’est exceptionnel sauf si au bout du compte cela devient sans fin.Confiné aux confins de nulle part, tu peux tout à fait croire que quelque part c’est nul, mais si  t’es con finement, tu sais qu’au bout  du compte,  et après quelques temps, c’est pas les hirondelles qui feront le printemps, mais la confiNation comme le dit si finement la constitution de constants confinés , s’opposant par là même à celle des cons finis.

LB

 

 

CORONAVIRUS: MACRON DEGAINE SON VACCIN, LE CASTAN’AIR ! 17 mars, 2020

Classé dans : Non classé — lejournaldubarde @ 15:22

Le monde respirait enfin, les humains s’étouffaient chez eux à petit feu, les autres crevaient dans la rue qui était leur chez eux, la nature prenait sa revanche. Elle avait créé son agent secret, un  petit être microscopique et dévastateur. Les grands oiseaux de malheur déversant toute la merde du monde dans l’atmosphère pour satisfaire les envies d’ailleurs de millions d’assassins qui s’ignoraient, étaient cloués au sol, les boursicoteurs prenaient les couleurs de l’arc en ciel passant du vert  au rouge , les cons  orbitaient en masse autour des supermarchés et des banques avant le confinement, pour accumuler les denrées, l’eau, le papier toilette et l’argent, remplissant leurs chariots jusqu’à la gerbe, et offrant à  la petite bête qui n’attendait que ça, leurs poumons en présent. Ils dévalisaient les pharmacies, mais la mondialisation était déjà passée par là, plus de masque, plus de test de dépistage du virus , aussi pour les soignants, accélérant ainsi la diffusion de la bestiole. Les bourgeois remplissaient les gares et les trains, faisaient le plein et des réserves d’essence pour une décennie, qu’ils ne vivraient sans doute pas, de leurs monospace, SUV, quatre quatre, et autres grosses cylindrées, afin de regagner au plus vite leurs maisons secondaires, la bébête jubilait. Pour les pauvres rien ne changeait,  ils mourraient déjà de tout avant les autres mais avaient l’avantage de savoir vivre avec la pénurie, avec peu , avec rien.

Elle et moi étions heureux,  payés à ne rien faire d’autre que de se caresser du matin au soir et du soir au matin,  à jouer , à parler du nouveau monde qu’il fallait construire, à écrire, à lire , à rire, à chanter, à danser, à vivre.  La cave était pleine de vin de Corona et de vodka, l’eau du robinet coulait encore, dehors c’était l’enfer, le monde des hommes s’écroulait, on entendait les oiseaux chanter, et les machines commençaient enfin à bosser pour nous!

LB

 

 

GRIVEAUX , CON COMME UNE BITE… 18 février, 2020

Classé dans : Non classé — lejournaldubarde @ 20:15

images (10)Si personne n’aurait imaginé le général De Gaule mis en examen, qui franchement aurait pu imaginé Griveaux tourné dans un gonzo porno tel la magnifique Cicciolina en son temps ? Voilà encore la démonstration par les faits du fameux en même temps, je me fais passé pour un mec bien propre sur lui et  bien sur tout rapport, et en même temps je mène discrètement une  carrière de branleur invétéré, alors merci à toi Benjamin Grivois, car encore une fois,  ceux qui fument des clopes et carburent au jaja, du fond de leurs bistrots à l’heure de l’apéro, se sont fendus le  poireau, aussi frénétiquement que tu te l’astiquas ! Apres tout le monde peut comprendre,  comme le disent si bien Jacquie et Michel, qu’il est  difficile de se retirer, et sûrement  plus dur encore de rester,  mais  ne le faisant pas en admettant ta légèreté et t’excusant un minimum, non pas d’avoir filmé ton membre ce qui est ton droit le plus strict, mais simplement de t’être fait passer pour un autre, tu aurais si ce n’est gagné l’érection, gagné au moins en popularité, ce qui dans ton cas avant cet incident, était une gageure. Tu resteras donc prisonnier du personnage que tu as créé. La vie politique est ainsi faite, d’hommes qui cherchent à se donner l’ image, du gendre idéal, du bon père de famille, du serviteur loyal travaillant dans l’intérêt de tous , mais encore une fois comme tu nous l’a montré. la bite ne fait pas le moine.  Pourtant le fait de dire qui l’on est vraiment,  ne vous entraîne pas forcément  dans une spirale négative, bien au contraire, tout ces petits ‘défauts’, dont peu de gens sont exempts, sont des marques au combien humaines et qui en réalité nous unissent au moins autant, qu’elles nous désunissent.  D’ailleurs on a pu vérifier rapidement à quel point cette affaire a rassemblé la classe politique comme un seul homme, bien qu »il y ait dans cette soudaine et quasi unité un brin de corporatisme, et que la belle uniformité concernait plus la désapprobation de la mise en ligne de la vidéo que la vidéo elle même, dommage le contraire eut été drôle, mais trop politiquement incorrect sans doute. Regardez aussi ces bons vieux dissimulateurs de fonds d »époux Balkany,  malgré toutes les casseroles qu’ils ont aux fesses, ne sont t’ils pas restés hyper populaires auprès des électeurs de Levallois, c’est presque incroyable mais pourtant vrai. Non seulement ils sont tous deux libres aujourd’hui , (ils avaient écopés de cinq ans ferme pour Mr et quatre ans pour Mme), mais en plus ils se sont arrangés pour faire payer leurs frais de justice en ouvrant une cagnotte à cet effet. A ce niveau là, ce n’est plus du foutage de gueule, c’est du grand art contemporain,  et ça frise le panthéon !

Pour conclure  chers politiciens et politiciennes, le journal du barde vous encourage vivement, si bien sûr vous souhaitez conserver un soupçon de vie privée, à ne pas filmer vos attributs sexuels, car vos smartphones peuvent parfois,  à votre corps défendant, s »avérer être de terribles  mouchards,  en sus je ne suis pas persuadé que le gourdin de Benjamin ou la techa de Rachida en boucle sur la toile, soient en mesure de mettre en danger notre pétillante démocratie.  Ce n’est ni  la sexualité des élus ni sa méchante divulgation,  qui pose problème à la république, c’est bien plus profond que ça, si j’ose dire!

YS

 

 

 

 

 

Weinstein ramène le gang des me touffes à la raison! 17 février, 2020

Classé dans : Non classé — lejournaldubarde @ 13:11

Il y avait au départ dans cette affaire quatre vingt plaignantes remontées comme des pendules reprochant au producteur divers abus sexuels, allant du viol aux tentatives d’attouchement. A l’ouverture du  procès d’Harvey Weinstein ne subsistent que deux d’entres elles, les autres ayant tout simplement accepté des sommes d’argent en échange du retrait de leur plainte. Si les faits étaient donc avérés, ces saintes me tooches seront alors subitement passées, moyennant quelques centaines de milliers de dollars, du statut de victimes éplorées, écoeurées, enragées, à celui de victimes complaisantes, accommodantes et conciliantes, et s’ils ne l’étaient pas elles seront  tout simplement devenues des escroques de haut vol. Aller au procès était une occasion de dévoiler un peu, les pratiques obscures de la machine à rêves et à cauchemars Hollywoodienne, de mettre la pression sur ceux et celles qui abusent chaque jour de leur position dominante pour asservir encore et toujours, sexuellement ou pas. Mais voilà l’argent est passé par là, et les femmes, pour ceux qui en doutaient encore, sont bien des hommes comme les autres!

LB
me touffe

 

 

SPORT, ROUND 11: AVEC LES MAGASINS CASTANER OPTIQUE 28 janvier, 2019

Classé dans : Non classé — lejournaldubarde @ 14:34

la police mène à ce jour largement la rencontre avec un score sans appel de 18 manifestants éborgnés contre 0 pour les gilets jaunes!

LB: – Jérôme pensez vous avoir subi le revers de trop ce week-end avec notamment votre  blessure à l’oeil?

JR:- C’est vrai que c’est dur, je ne veux pas chercher d’excuses mais nous avions avant la rencontre déjà 10 morts et beaucoup de blessés, des mains arrachés, des machoires  cassés, des éborgnés, l’avenir nous paraissait un peu bouché, on peut dire maintenant qu’il est carrément sombre. Nez en moins nous gardons espoir et restons mobilisés, car il y a  aussi de bonnes nouvelles, Claude Guéant l’ex capitaine de la police et premier flash baller de l’histoire de France sous l’ère Sarkosy, a reçu un carton rouge  doublé d’une interdiction de stade durant 5 ans,  assortie de 2 ans de prison dont un ferme,  pour détournement de fonds publics et enrichissement personnel, ce qui nous laisse entrevoir encore un peu la lumière, si j’ose dire.

LB:- Laurent Nunez une réaction après ces propos fort sévères de votre adversaire?

LN: (nouveau capitaine de la police) – Mon oeil!!! Ah ah ah ah!!!!!

 

                                                 LE DICTON DU JOUR:

                            CASTAGNON, , CASTAGNAQUE, CASTAGNOUF!  

                                                                             

                                                                                    

                                 Castaner garantit le droit à manifester!

                                 Pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux.                                                                                                                                                                                                                                            

                                                     tchin                                                                                                                                                                                                                                                                                  CASTANIET                                                          lunettes castaner optique                                              lunettes cibles bis

          Lunettes blindées          DE CHEZ  CASTANER OPTIQUE                Lunettes cibles

 

 

CINEMA, REMAKE: LE CON, LA BRUTE ET LE GLUANT.

Classé dans : Non classé — lejournaldubarde @ 14:32

le conla brutele gluant

 

 

Fautes de merles, on mange du Griveaux! 7 janvier, 2019

Classé dans : Non classé — lejournaldubarde @ 14:33

A  force de secouer le cocotier, les fruits finissent toujours par tomber!  On peut légitimement se demander aujourd’hui si les déclarations du chef de l’état et de certains de ses ministres n’ont pas provoqué  l’agitation, au moins autant que les nombreuses injustices sociales. mais peu ‘importe l’agitateur, pourvu que les fruits tombent!  Lorsque qu’un transpalette enfonce la porte du ministère du porte parole du gouvernement, c’est d’abord franchement drôle, ensuite ce n’est pas la république qu’il attaque, mais le crétin qui est en elle et qui la déshonore. Ce même crétin ayant chassé le malin qui était en lui, quoi de plus normal alors, qu’une bonne vieille AOC (action d’origine citoyenne) pour le remettre dans le sens de l’histoire ou tout au moins lui permettre d’affiner son point de vue sur les manifestants, qui comme nous l’avons constaté clairement n’étaient pas  composés majoritairement « d’agitateurs », mais d’hommes et de femmes sincèrement désabusés.  Qu’ils avaient l’air pourtant intelligents,  et pleins de bonnes intentions, ces marcheurs pourfendeurs de l’ancien monde,  destructeurs de l’ordre établie, premiers de cordée du nouveau monde,  avant l’élection, mais voilà,  la triste  réalité de ceux qui fument des clopes et roulent au diesel est passé par là, et l’apparente douce finesse des jeunes premiers de la classe au loin s’en est allé ,  s’est fait la malle et porter pâle,  laissant place nette au  mépris habituel de ceux qui ont compris, ou crus comprendre. Au préalable, il y eut sans doute les mauvais conseils d’un ex mauvais président,  puis les voeux lénifiants mais contre productifs du locataire  actuel de l’Elysée st tropez, voulant nous orienter vers un prêt à penser de rigueur, et cherchant d’une voix mal placée de comédien raté, remplie de trémolos sonnant le faux, à travestir le désarroi de la population en  revendications honteuses de foules haineuses, même si on ne peut le nier, de la haine aussi il y eut. Je veux lui dire que si la profondeur des sentiments ne s’apprend pas, il n’aurait pourtant qu’à traverser la rue pour trouver un bon professeur d’art dramatique, aussi et c’est l’une de ses promesses , que la  personne sans domicile n’a pas le temps d’attendre le grand débat ou déballage, car chaque seconde pour elle est une seconde ou elle risque sa vie,  mordue par  le froid,  accablée de refus,  fendue de malheurs, et qu’ une société ne laissant que la rue pour demeure à ses perdants, n’a plus d’autre destin que celui du chaos . Cette promesse et cette décision, de loin la plus urgente, de près la plus vitale, vous pouvez la tenir, vous devez l’apprendre!

Pour ceci, et pour  apaiser les esprits, il suffit de quelques coups de fil bien sentis aux banquiers de  Suisse, du Luxembourg, de Monaco et du Lichtenstein pour ne citer qu’eux, afin  de récupérer tout ou  partie des 80 milliards qu’ils ont contribué, par leurs diverses et sournoises incitations à la fraude fiscale, à dérober à la république. Chose paraissant relativement aisée pour le président Macron en raison de son passé de fin négociateur à  la banque Rothschild à l’époque ou  il défendait  certes,  des intérêts   privés. A t’il changé? L’avenir le dira, en attendant, j’encourage vivement les mécontents frontaliers à mettre la pression sur ces pays déstabilisateurs dans le but d’internationaliser le conflit pour aider  Jupiter à retrouver notre pognon,  à remplir sa mission,  à rester sur orbite!

Yellow submarine

 

 

 

 

 

LA THEORIE DU RUISSELLEMENT VUE DU BAS 10 décembre, 2018

Classé dans : Non classé — lejournaldubarde @ 13:10

Nous étions quasiment arrivés au sommet,  puis le premier de cordée s’est abîmé, comme on étaient en dessous, il nous est tombé dessus en nous ruisselant sur la tronche, mais on a résisté, on s’est accroché, et on est parvenu à remonter tout le monde!

En 2008,  l’état  sauva les banques d’une crise provoquée par elles-mêmes, malgré les années sombres et le pognon de dingue  avancé par la collectivité, et bien après que se soient écrasés les enclumes et les marteaux à parachutes dorés,  ne ruissela  que leur sueur,  et des agios.

Ce n’est pas le changement auquel les gaulois sont réfractaires, mais à la désespérance que suscite l’ouverture d’un  frigo vide, malgré les heures de labeur passées et perdues, à essayer de le remplir.

Si le travail ne paye plus,  abolissons le, créons ce nouveau monde et prenons du plaisir à ne rien faire ou non, laissons aux machines et à ceux qui veulent, aux passionnés, le soin de faire tourner la grande essoreuse. Qui y a t’il de plus obscène qu’une société qui vous oblige à écrire une lettre de motivation pour travailler dans un abattoir, chez amazon ou lidl?  Ce n’est pas  la fainéantise qui me fait espérer en d’autres perspectives, que la croissance à tout prix, la destruction du tout dans lequel nous sommes, l’infamie compétitionnelle  subie par les êtres, la préservation d’intérêts particuliers au détriment du plus grand nombre et de notre humaine évolution, ou encore le chantage à l’emploi abrutissant, en échange d’une fiscalité avantageuse, comme un cadeau qu’on nous ferait, mais juste la’ saine ambition d’un autre monde et la promesse d’une vie plus douce pour tous. Rien pour l’instant n’est plus éco- responsable que l’oisiveté, la contemplation, le sommeil, le rêve.

Mais ne nous endormons pas trop tout de même, car pour vivre ses rêves il faut d’abord se réveiller, comme dirait l’autre, alors au rêve, éveillons nous!

Gratitude pour la Multitude!

Il Bardasso

 

 

LE PEUPLE AUSSI A SON LOBBY, ET IL A LES COULEURS DU SOLEIL! 4 décembre, 2018

Classé dans : Non classé — lejournaldubarde @ 10:40

L’heure des comptes.

Après avoir pratiqué le ‘en même’, je crois que maintenant il est’ temps’, temps d’agir, mais allez demander à un loup de ne plus mordre l’agneau et de s’attaquer à ses frères!

Zéro SDF, grâce au bouclier social et  la mise en place d’un revenu minimum vital de 1000 euros, avec en contre partie une obligation de formation. Mesure financée par les gains colossaux engendrés dans les paradis fiscaux depuis des lustres par nos riches radins, soit 80 milliards d’euros par ans pour la France, et plus de 1000 milliards pour l’Europe, ce manque à gagner pénalisant les services publics  le pouvoir d’achat et plus largement la démocratie. Dans le cas ou nos amis millionnaires et milliardaires auraient quittés le territoire, et refuseraient strictement cette salvatrice contribution,une nationalisation temporaire de leurs sociétés, qui elles sont bien là parmi nous,sera parfaitement adaptée, jusqu’à remboursement de leur funeste dette intérêts compris.

J’ajouterai  que le droit au nomadisme et vagabondage , est fondamentalement lié à l’humanité et qu’il  est de la liberté de chacun de choisir et pas subir, ou non ce mode de vie , si magnifiquement pauvre en émissions carbonés, à condition de ne pas transporter ses valises en jet, évidemment.

Aucun salaire inférieur à 2000 euros, grâce au complément d’état d’activité financé par la taxation des échanges boursiers et le rétablissement de l’impôt sur la fortune .

Depuis longtemps maintenant, l’extrêmement gentil peuple de France écoute, fait ce qu’on lui dit, crédule, confiant, inquiet, septique, il avale de la couleuvre à tout va, de Claude Guéant à Fillon en passant par Cahuzac pour résumer, car la liste est longue, mais aujourd’hui par Jupiter et Toutatis, il est en marche, oui oui mister président, en marche, mais pas à reculons.

Ce mouvement ne s’arrêtera pas, il s’étendra aux continents, il est le fruit de vos misères semées, de nos malheurs

vécus, il est si naturel, si parfaitement éco-logique.

images (7)                     .Gilet-jaune-Karl-Lagerfeld

Nous sommes innombrables et notre faim est grande!

Le barde

 

 

 

Valls Et Le No Valls Land Ou Qui Pour Adopter Le Vil Valls ? 12 mai, 2017

Classé dans : Non classé — lejournaldubarde @ 16:51

En politique il ne suffit pas d’être fidèle à ses idées, il faut avant tout respecter la parole donnée, sous peine d’alimenter encore le foyer de la machine à recycler les coléres en bulletins assassins!
Pour ne l’avoir fait, nombre de nos représentants ont été poussés à la retraite avant l’heure par les électeurs, certains l’ont compris, d’autres ont trouvé le bon parti ou sont partis pour mieux nous retrouver, mais certains autres s’accrochent mordicus à leur petit power, bien que ne représentant quasiment plus personne.
Ils sont souvent antipathiques, impopulaires, secs et rigides, ne servent que leurs intérêts, trahissent leurs « amis », leurs paroles, et au bout du compte, la population! Alors bien sûr, on peut cummuler certaines de ces tares et obtenir quelques résultats lorsque l’on est en fonction, je pense par exemple à Jospin, mais il eut lui la decence de stopper sa carrière après le coup de semonce des élections de 2002.
Certes ces professionnels de la manipulation des esprits sont malheureusement monnaie courante dans ce milieu, mais comment peut on à ce point ne pas sentir les désirs des gens, si ce n’est qu’en le faisant exprès ou en étant trop Coppé de la réalité, car sans l’aval du peuple on n’avance pas ou seulement à coup de 49/3.
Attention tout de même, si Marine Lapine a perdue les élections et que Marion est retournée au clapier, pour un temps en tout cas, le Fhaine a remporté malgré tout deux départements, l’Aisne et le Pas de Calais.
Normal me direz vous pour ce parti de haine qui n’a pas de calés, mais attention Mesdames, Messieurs, attention, il faut parfois savoir disparaitre avec élégance, tirer sa révérence juste pour la bonne cause, apprendre à faire ou à défaire ailleurs, dans d’autres sphères, et laissez respirer la démocratie!
BARDMAN

 

12345
 
 

Glamorous Shine |
ECOLE NORMALE DE FILLES D'O... |
ce matin est magique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le chemin, la vérité, et la...
| Le Mag de l'actu
| simplement moi